See CellarTracker's 2021 Year in Review

Le Salon des Outsiders de J.M. Quarin (Edition 2018)

Paris, Hôtel Shangri-La

Tasted November 16, 2018 by I've Got Bottle (JP Abela) with 349 views

Flight 1 (24 notes)

Red
2015 Château Grand-Pontet France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
93 points
Beau nez charmeur, gourmand au fruit pur, mûr et net : prune, framboise noire, mûre, une pointe de poivron vert et quelques notes florales (violette).
L’attaque est franche avec un beau jus fruité, mur et gouleyant avec une pointe de sucrosité (framboise noire et mûre).
Corps assez ample - on retrouve ce caractère mur du fruit, une trame séveuse et gourmande avec cette pointe de sucrosité en milieu de bouche. C’est très savoureux et bien construit grâce à un milieu de bouche élancé et des tannins ronds. Arômes de framboise noire, de prune, d’épices et de chocolat.
Finale dynamique et de belle longueur sur des fruits noirs et des épices – se prolongeant sur de la cerise noire et du chocolat.
Note : 16,75/20 i.e. 93/100
Red
2016 Château Grand-Pontet France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
92 points
Nez fin, plus sur la retenue que le 2015 en l’état. Intensité aromatique moyenne. Arômes de prune, réglisse, cèdre.
L’attaque est dotée d’une belle fraicheur, sur la prune. Corps assez ample, le milieu de bouche se montre dynamique et développe une trame tannique plus imposante et sérieuse que le 2015. Il y a du volume, une certaine densité et profondeur avec une aromatique plus sombre que 2015. Les tanins se montrent quelque peu anguleux en fin de bouche.
Assez belle longueur en finale qui se révèle juteuse, sur la prune, la cerise noire et le chocolat.
Note : 16,5/20 i.e. 92/100
Red
2016 La Mauriane France, Bordeaux, Libournais, Puisseguin-St. Émilion
92 points
Nez offrant déjà une belle expressivité aromatique (par rapport aux 2016 que j’ai pu déguster en parallèle). Intensité aromatique assez bonne, très belle maturité du fruit (mûre, framboise), quelques notes florales.
Entrée en bouche tendre, avec un fruit frais et réglissé, puis le fruit gagne progressivement en précision. Corps normal (+) à assez ample – le milieu de bouche développe un jus fruité (framboise noire et prune), épicé et vibrant.
Finale juteuse, fruitée, savoureuse et d’assez belle longueur se prolongeant sur des notes florales.
TOP VALUE dans ce très beau millésime bordelais !
Note : 16,5/20 i.e. 92/100
3 people found this helpful Comments (4)
Red
2015 La Mauriane France, Bordeaux, Libournais, Puisseguin-St. Émilion
91 points
Nez : belle intensité aromatique – une légère réduction de prime abord, le nez développe un fruit gourmand, net sur de la prune, des épices, de la mûre et quelques nuances florales.
Belle entrée en bouche avec un fruit rouge pur, d’une très belle maturité, puis se développe un milieu de bouche racé, à la matière souple et suave, agrémenté de tanins soyeux malgré un légèrement resserrement fin de bouche en l’état.
Finale dotée d’un très beau fruit net et juteux (fruits rouges) se prolongeant sur de la cerise légèrement acidulée. Longueur normale (+).
TOP VALUE dans ce très beau millésime bordelais !
Note : 16,25/20 i.e. 91/100
Red
2016 Château La Marzelle France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
93 points
Nez d’intensité aromatique normale, élégant, doté d’une belle fraicheur. Arômes de fruits noirs, de réglisse, de menthe.
L’attaque se révèle souple, douce et friande sur de la framboise noire et de la prune.
Le milieu de bouche dégage une belle sensation moelleuse avec un très beau toucher de bouche, sans aucune sensation de lourdeur car le vin se montre élancé, dynamique offrant un très beau jus (prune, épices, cèdre frais). Beau volume avec une structure tannique (aux grains de grande qualité) qui se révèle progressivement au fil de la bouche
Finale vivace et juteuse sur des fruits noirs, de la prune et de légers amers – d’assez bonne longueur.
Très beau vin dans un style moderne!
Note : 16,75/20 i.e. 93/100
Red
2014 Château La Marzelle France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
91 points
Nez d’intensité aromatique assez bonne sur de la prune, de la réglisse, de l’olive noire, du café et des épices.
Entrée en bouche franche, aromatique et plus compacte que le millésime 2016 dégusté en parallèle - sur un beau jus de prune.
De corps assez ample, le vin se montre sapide avec une pointe de sucrosité et un fruit mûr, une aromatique bien définie (cerise noire, prune, épices) mais qui est soutenue par une agréable acidité. L’équilibre est présent, de la structure avec une trame tannique un plus anguleuse que 2016 (pas aussi noble) mais qui reste d’un grain de qualité.
Finale savoureuse de longueur normale, sur un fruit doté d’une belle concentration (prune, olive).
Note : 16,25/20 i.e. 91/100
Red
2015 Château Sansonnet France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
93 points
Nez : intensité aromatique (+). Quelques notes de réduction de prime abord. Après un peu d’aération, on trouve un nez parfumé sur de la prune, de la mûre, de la framboise noire, de légères notes de sous-bois, de la réglisse.
Bouche : attaque sur un jus à la fois à la sensation « crémeuse », souple tout en exprimant une belle fraîcheur (prune et mûre).
Corps assez ample développant un jus mur mais tout de même bien équilibré et d’une précision aromatique superbe. Le milieu de bouche est sapide, sphérique, montre beaucoup de charme avec une pointe de sucrosité ; la matière déroule avec une très belle suavité. Tanins ronds.
Arômes de prune, framboise noire, épices, quelques légères notes terreuses et d’olive noire.
Finale dynamique, nette et savoureuse sur de la framboise noire se prolongeant ensuite sur de la cerise noire, de la mûre, du chocolat et quelques notes florales. Bonne longueur.
Note : 16,75+/20 i.e. 93+/100
Red
2016 Château Sansonnet France, Bordeaux, Libournais, St. Émilion Grand Cru
94 points
Nez : intensité aromatique normale. Notes de mûre, prune, réglisse, sous-bois – champignon, quelques notes de cèdre.
Bouche : entrée de bouche fraiche, plus élancée et élégante que le 2015 dégusté en parallèle, un peu plus sur la retenue et serrée, moins flashy que 2015 – sur la prune et la cerise noire.
De corps assez ample à ample, le milieu de bouche est droite, très racé et sapide sur un fuit toujours très précis, moins sombre et plus aérien, et développe une plus grosse structure que 2015. Les tanins offrent plus de grip mais restent très fins
Finale savoureuse, juteuse, dynamique, de belle persistance sur de la cerise noire, de la framboise, de la mûre et des notes florales.
Très belle réussite – un grand outsider de la rive droite.
Note : 17-17,25/20 i.e. 94+/100
1 person found this helpful Comment
Red
2014 Château Lafon-Rochet France, Bordeaux, Médoc, St. Estèphe
92 points
Beau nez expressif et complexe sur de la mûre, de la framboise noire, des notes fumées, une touche de poivron vert et de l’olive.
Bouche : attaque juteuse avec un beau toucher sur du cassis et du poivron vert. Un milieu de bouche structurée, solide, un peu plus serré en l’état que le millésime 2015 dégusté en parallèle, mais le grain de tanin reste de qualité. Corps assez ample à la fois juteux et délivrant une belle maturité, sur de l’olive, des fruits noirs (cassis, mûre), du tabac, et quelques nuances de poivron vert noble ajoutant de la complexité.
Assez belle allonge sur des fruits noirs, des épices (poivrée, réglissée), et du tabac.
Note : 16,5/20 i.e. 92/100
1 person found this helpful Comment
Red
2015 Château Lafon-Rochet France, Bordeaux, Médoc, St. Estèphe
92 points
Nez : sur la retenue, pas très causant en l’état. Intensité aromatique moyenne.
Bouche : attaque sur un beau jus de cerise noire et avec un peu plus de fraicheur que le millésime 2014 dégusté en parallèle. Corps assez ample, le fruit se montre avenant (fruits noirs, tabac, épices) avec un peu moins de profondeur que 2014. A l’instar de l’entrée en bouche, le palais dévoile une belle fraicheur / tonicité, la matière est un peu ferme et restreinte en l’état mais la trame tannique reste polie et bien faite.
Finale de longueur assez bonne sur de la cerise noire.
Note : 16,25-16,5/20 i.e. 91-92/100
Dégusté le 16/11/2018
Red
2014 Château Arnauld France, Bordeaux, Médoc, Haut-Médoc
87 points
Nez : assez belle intensité aromatique avec un beau fruit charmeur (mûre, framboise noire, cerise noire), des notes de sous-bois, de champignon et de poivron vert.
Bouche : entrée de bouche avec un beau toucher, puis une structure tannique imposante et anguleuse déroule en milieu de bouche. Corps ample, solide et ferme, la matière est serrée, le fruit se montre sombre (cassis, mûre, framboise noire, tabac, boisé) – on distingue également du poivron vert. Finale de prime abord sur de la prune puis se prolongeant sur un fruit plus sombre, du chocolat, du café et des épices.
Note : 15,25/20 i.e. 87+/100
Red
2015 Château Arnauld France, Bordeaux, Médoc, Haut-Médoc
90 points
Nez : marqué encore par l’élevage (pain grillé, café), notes de mûre et de framboise noire.
Bouche : attaque sur un jus souple et charmeur (mûre, cassis).
Corps normal (+) à assez ample, fruité, juteux grâce à une belle acidité présente tout le long de la bouche sur une trame tannique beaucoup plus polie que le millésime 2014. Il se montre plus abordable que 2014 en l’état. Arômes de mûre, tabac, chocolat, légère touche de poivron vert. Finale savoureuse, de longueur assez bonne sur de la mûre et de la cerise noire, du chocolat et quelques notes florales.
Note : 16+/20 i.e. 90+/100
Red
2015 Château Seguin France, Bordeaux, Graves, Pessac-Léognan
88 points
Nez : charmeur, gourmand d’une belle expressivité aromatique. Au nez, on ressent déjà un fruit net, mur et gouleyant. Palette aromatique autour du tabac, de la mûre, de l’olive, du cassis, et des notes de sous-bois.
Bouche : entrée moelleuse, franche et très gourmande sur de la prune et de la cerise noire.
Corps normal (+), le palais relève un fruit intense très séducteur et savoureux - avec une sensation de sucrosité - sur de la prune, de la framboise noire, du tabac et des épices. Cela « merlotte » presque. La trame est suave et crémeuse, le jus se montre séveux. Tanins raffinés, veloutés. Cela est déjà abordable et très séducteur. Dommage qu’il manque un poil de fraicheur en milieu de bouche.
Finale de longueur assez bonne, sur un fruit net et savoureux (framboise noire, prune, épices et notes chocolatées).
C’est un vin délicieux dans un style moderne qui ravira ceux qui affectionnent les vins aux textures suaves et veloutées, et aux arômes intenses et bien murs.
Note : 15,5+/20 i.e. 88-89/100
Red
2016 Château Seguin France, Bordeaux, Graves, Pessac-Léognan
91 points
Nez d’une belle expression avec une belle maturité du fruit (framboise noire, mûre, violette, cerise), olives, sous-bois, une pointe de graphite.
Bouche : attaque juteuse et souple – moins confiturée et grillée que le 2015 dégusté en parallèle.
Corps normal (+). On retrouve le style de Château Seguin avec une trame suave, sensuelle et un fruit net, savoureux et travaillé. La meilleure acidité développée sur ce millésime (vs. 2015) permet d’obtenir un fruit plus aérien et moins compoté. En milieu de bouche, on retrouve de la framboise, de la cerise noire, de la mûre, du tabac et du chocolat.
Finale d’assez belle longueur sur du mokka, des olives, des épices, de la mûre, de la framboise noire, puis se prolongeant sur de la cerise.
Note : 16-16,25/20 i.e. 90-91/100
Red
2016 Château Tronquoy-Lalande France, Bordeaux, Médoc, St. Estèphe
93 points
Nez : intensité aromatique normale. Un fruit précis et gourmand (crème de mûre, cassis), légère nuance de poivron vert.
Bouche : attaque juteuse sur un fruit précis et bien mur (crème de mûre) tout développant une bonne acidité.
Le milieu de bouche n’est pas en reste : on retrouve un très bel équilibre grâce à une belle fraicheur ; cela génère un jus au beau volume, dense tout en gardant une acidité juteuse (sur des fruits noirs et du tabac en particulier). Corps assez ample, structuré, assez ferme mais le grain de tanins reste fin.
Finale juteuse, avec du volume, de bonne longueur.
Un vrai Outsider ! Superbe rapport qualité/prix ! Fortement recommandable.
Note : 16,75/20 i.e. 93/100
1 person found this helpful Comment
Red
2014 Château Tronquoy-Lalande France, Bordeaux, Médoc, St. Estèphe
93 points
Nez : assez puissant. Belle aromatique avec un fruit mûr et doté d’une assez belle profondeur. Palette aromatique autour de la mûre, de la prune, de l’olive, de la réglisse, du cèdre frais, du café et du thé vert.
Bouche : l’entrée en bouche est savoureuse avec un fruit bien mûr – presque « sucré » (en termes de sensation). Corps assez ample à ample, le milieu de bouche développe là aussi un fruit bien mûr, dense, au beau volume (mûre, framboise noire, tabac, une touche de poivron vert). Matière concentrée, développant une belle chair et un beau toucher, les tanins sont abondants mais se révèlent dans le même temps très polis et d’une certaine noblesse.
Finale de belle longueur, vive grâce à une belle acidité, sur de la mûre, du tabac, des épices se prolongeant sur des notes de moka.
Un vrai Outsider dans ce très beau millésime sur l’appellation Saint-Estèphe! Tout comme le millésime 2016, fortement recommandable surtout à ce prix-là (environ 26/27€).
Note : 16,5-16,75/20 i.e. 92-93/100
Red
2015 Château d'Armailhac France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
92 points
Nez : assez bonne intensité aromatique sur de la crème de cassis, de la mûre, des notes florales, de cerise noire, de feuilles, et de café.

Bouche : l’entrée en bouche se veut juteuse, souple et suave sur de la cerise noire.
Corps normal, la trame est distinguée, toute en finesse, en élégance appuyée par une belle « minéralité » sur un fruit à la fois sapide, précis (cassis, cerise noire, tabac) et élancé. Tanins soyeux.
La finale se montre savoureuse et délivre un fruit précis.

Rappelons que le terroir d’Armailhac possède plus de sable que Mouton et moins d’argilo-calcaire que Clerc-Milon, avec une exposition sud, plus solaire. Donc très belle réussite dans ce millésime 2015 avec une alliance de cette trame tannique ronde usuelle et un très beau dynamisme moins habituel.
Note : 16,5/20 i.e. 92/100
1 person found this helpful Comment
Red
2016 Château d'Armailhac France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
94 points
Nez : parfumé, d’intensité aromatique normale sur un fruit précis (framboise noire, cassis), et des notes chocolatées.

Bouche : l’entrée en bouche est charmante et vivace sur de la framboise noire et de la cerise. Corps assez ample, l’expression aromatique s’assombrit au fil du palais (cassis, tabac, épices) mais reste très précise et aussi élégante grâce là encore à une belle fraicheur qui apporte de la vivacité tout au long du palais. Par rapport au millésime 2015, on gagne un supplément de densité et de structure avec une trame tannique plus serrée et imposante mais dont le grain reste très fin – tout en gardant ce très beau dynamisme en bouche. Ce millésime 2016 est plus taillé pour la garde que 2015.
Finale dynamique, dotée d’une très belle fraicheur, sur des fruits noirs, des notes terreuses et du chocolat.

Alors que le terroir de d’Armailhac est par nature plus solaire, il s’agit du deuxième millésime qui montre plus d’élégance et de vivacité qu’à l’accoutumée...pour un résultat de haute volée !
Note : 17/20 i.e. 94/100
Red
2015 Château Clerc Milon France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
93 points
Nez : parfumé, d’assez bonne intensité aromatique sur un beau fruit net et d’une belle maturité (mûre, framboise noire), une touche de violette, une pointe de pain grillé et de notes de torréfaction.
Bouche : l’entrée en bouche est souple sur un beau jus bien équilibré et d’une belle maturité.
Corps assez ample, le palais délivre une trame élégante et distinguée grâce au terroir argilo-calcaire qui apporte de la fraicheur à l’ensemble. Il en résulte un beau jus racé, pur et complexe (crème de cassis, framboise noire, mûre, olives, tabac, graphite) sur une trame tannique plus structurée que d’Armailhac 2015 mais dont le grain reste très soyeux.
Finale d’une assez belle longueur sur de la cerise noire et des épices.
Note : 16,75/20 i.e. 93/100
Red
2016 Château Clerc Milon France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
94 points
Nez : moins ouvert que le millésime 2015 (le 2016 a été embouteillé en Mai 2018) en l’état, plus sur la retenue. Egalement plus fermé que d’Armailhac 2016. Intensité aromatique moyenne sur de la mûre, du cassis, de la violette, du tabac et une touche mentholée, de cardamome.
Bouche : entrée en bouche plus sur la retenue que Clerc Milon 2015, offrant tout de même un jus précis de fruits noirs entremêlé de notes chocolatées.
Le palais dévoile un corps plus solide, plus sombre que le millésime 2015 (fruits noirs, tabac, chocolat), une texture plus serrée, et une structure tannique plus imposante mais le grain de tanin est noble. Le milieu de bouche développe un bel équilibre et une acidité juteuse. C’est globalement très bien fait.
Par rapport à d’Armailhac 2016, Clerc Milon 2016 affiche plus de structure et de densité, et sera approchable à plus long terme.
Finale juteuse, d’assez belle longueur sur des fruits noirs et du chocolat avec des tanins qui se resserrent en l’état.
Note : 17/20 i.e. 94/100
Red
2015 Château Dauzac France, Bordeaux, Médoc, Margaux
93 points
Nez : parfumé, d’une assez belle intensité aromatique, sur un fruit pur, bien délimité (mûre, framboise noire) accompagné d’une touche de violette.
Bouche : Entrée charmeuse sur un très beau jus à la grande précision (crème de cassis).
Corps assez ample, le milieu de bouche est à l’avenant: très séducteur grâce à un beau toucher de bouche de velours, une trame déjà très souple et racée, et des tanins ronds. Mais ce jus charmeur prend du relief grâce à une belle minéralité développée.
Finale de longueur normale (+) sur un fruit sombre, des épices douces et du moka. Dommage que la finale ne soit pas un peu plus longue.
Note : 16,75/20 i.e. 93/100
Red
2016 Château Dauzac France, Bordeaux, Médoc, Margaux
94 points
Nez : sur une grande maturité de fruit. Intensité aromatique normale.
Bouche : entrée en bouche plus sérieuse, serrée que le millésime 2015 dégusté en parallèle, mais qui délivre un très beau fruit (mûre).
Le palais développe un corps assez ample, une trame virile et ferme, une matière dense et serrée, et une expression aromatique d’une belle maturité, portée par une bonne acidité. Cela est clairement moins enjôleur que le millésime 2015 en l’état et demandera plus de temps mais je pense qu’il ira plus loin (confirmé par ma conversation avec M. Philippe Roux – le Directeur technique du Château).
Beau « kick » en fin de bouche qui dynamise la finale qui se montre d’une longueur assez bonne, sur un fruit savoureux et net (mûre, cerise).
Note : 16,75-17/20 i.e. 93-94/100
Red
2015 Château Pibran France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
89 points
Nez : intensité aromatique normale (+), un peu plus ouvert que 2016 dégusté en parallèle en l’état. Fruits noirs (cassis, cerise noire), quelques notes de cèdre frais, quelques nuances de terre.
Bouche : attaque sur un jus assez charmeur (mûre). De corps normal (+), le milieu de bouche développe une matière souple, un fruit charmant et une structure correcte.
Finale de longueur assez bonne, équilibrée, sur un fruit (mûre) net d’une profondeur assez intéressante.
Note : 15,75-16/20 i.e. 89-90/100
Red
2016 Château Pibran France, Bordeaux, Médoc, Pauillac
91 points
Nez : parfumé, d’intensité aromatique normale.
Bouche : on retrouve une entrée juteuse et souple sur de la mûre et de la cerise noire du fait de la proportion de merlot (environ 50%).
De corps normal (+), le milieu de bouche développe une matière plus dense, un poil de vivacité supplémentaire et une trame plus structurée que le millésime 2015 qui était certes charmant mais manquait un peu d’épine dorsale structurante. Le grain de tanin reste malgré tout fin.
Finale avec des tanins un peu accrocheurs, sur un jus bien équilibré, savoureux (mûre, épices) et salivant du fait d’une certaine salinité perçue.
Un bon rapport qualité/prix sur l’appellation Pauillac.
Note : 16-16,25/20 i.e. 90-91/100
© 2003-22 CellarTracker! LLC.

Report a Problem

Close