Lavinia - Dégustation Vallée du Rhône du 27 Mars 2019

Lavinia, Boulevard Madeleine - Paris

Tasted March 27, 2019 by I've Got Bottle (JP Abela) with 49 views

Flight 1 (8 notes)

Red
2016 Jean Delobre St. Joseph La Ferme des Sept Lunes - Eclipse France, Rhône, Northern Rhône, St. Joseph
87 points
Nez : plutôt ouvert mais qui délivre une large réduction (notes d’écurie) qui m’amène à penser qu’il s’agit d’un producteur de vins naturels… Derrière ces notes, on trouve de la mûre, une pointe de fraicheur et de légères notes de violette.

Bouche : l’attaque délivre des notes aériennes de mûre. De corps normal, le cœur de bouche émet une aromatique caractéristique de la syrah de la vallée du Rhône septentrionale (myrtille, mûre, violette, poivre blanc). La trame se révèle fraiche et juteuse, la matière d’une concentration normale se montre légèrement contenue, et le grain de tanin globalement fin.
La finale est un peu plus rustique en l’état: l’aromatique s’avère moins précise et croquante que le cœur de bouche, et les tanins se resserrent quelque peu. Longueur normale (+) se prolongeant sur de la mûre et de la violette.

Note : 14,5-15/20 i.e. 86-87/100
Red
2016 Jean Delobre St. Joseph La Ferme des Sept Lunes - Chemin Faisant France, Rhône, Northern Rhône, St. Joseph
89 points
Nez : intensité aromatique assez bonne. Par rapport à la cuvée « Eclipse» 2016 du même Domaine, ici nous n’avons pas de réduction et d’odeurs déplaisantes d’écurie et d’œuf pourri; le fruit est très présent, gourmand et frais – c’est une petite bombe de fruit – c’est le « bon côté » des vins nature. La palette aromatique s’articule autour de la mûre et de la myrtille nettes, de la réglisse mais est bien contrebalancée par des nuances mentholées.

Bouche : l’attaque est franche et digeste sur un coulis de myrtille net et de ronce.
De corps normal (+), le cœur de bouche – à l’instar du nez – délivre un très beau fruit (myrtille, mûre, framboise noire, ronce, violette) croquant et élancé. C’est gourmand et juteux, les tanins sont fins.
Finale très juteuse, croquante et fluide sur de la mûre et de la violette précises. Longueur normale (+).

Note : 15,75/20 i.e. 89/100
Red
2016 Clusel-Roch Côte-Rôtie Les Schistes France, Rhône, Northern Rhône, Côte-Rôtie
91 points
Nez : plutôt ouvert, d’intensité aromatique normale (+) à assez bonne. Le nez montre un bon équilibre grâce à une pointe mentholée. Des notes précises de mûre, de la violette, du poivre et de légères nuances de réglisse.

Bouche : l’attaque est juteuse sur des fruits bleus. De corps normal (+), le cœur de bouche délivre également un fruit croquant, élancé et juteux (autour de la myrtille, de la mûre, de la violette et des épices) à la concentration légèrement supérieure au St Joseph « Chemin Faisant » 2016 du Domaine des Sept Lunes dégusté précédemment (i.e. concentration normale (+)). La trame se montre globalement énergique - avec un supplément de structure par rapport au vin précédent mais le grain de tanin reste fin.
Finale plutôt nette, elle aussi, énergique et drivée par une belle minéralité permettant de délivrer un fruit juteux et coquant (mûre, violette, cerise noire et très légers amers). Longueur normale (+) à assez bonne.

Note : 16-16,25/20 i.e. 90-91/100
1 person found this helpful Comment
Red
2016 Domaine Georges Vernay Côte-Rôtie Blonde du Seigneur France, Rhône, Northern Rhône, Côte-Rôtie
91 points
Nez : intensité aromatique normale (+) à assez bonne. Nez fumé, avec des notes de torréfaction de prime abord. Il se révèle par la suite fin et frais, sur des fruits rouges (plutôt framboise), de la mûre, des notes d’herbes et du réglisse.

Bouche : entrée en bouche fruitée et fraiche sur de la myrtille.
Le cœur de bouche révèle un fruit juteux appuyé par une acidité vibrante propre à ce millésime 2016. La trame tannique se montre soyeuse offrant une belle finesse de texture. De corps et de densité normaux, le palais gagne en précision aromatique au fil de la bouche et délivre des arômes de framboise, de mûre, de violette, d’herbes et d’épices.
Finale élancée et nette, sur de la mûre, de la cerise, de la violette et de la ronce. Longueur normale (+).

Note : 16-16,25/20 i.e. 90-91/100
Red
2016 Domaine Georges Vernay Côte-Rôtie Maison Rouge France, Rhône, Northern Rhône, Côte-Rôtie
95 points
Nez : intensité aromatique normale (+). On ne retrouve pas autant de notes fumées que sur Blonde du Seigneur 2016 dégustée en parallèle. Par conséquent, le fruit s’exprime davantage de prime abord et se montre également plus précis. Plus épicé et distingué aussi, et tout en subtilité, le nez montre une très belle finesse et fraicheur propre au domaine et au millésime. Mûre, notes florales et pierre à fusil agrémentent ce nez.

Bouche : l’attaque est plus précise (sur de la mûre) que Blonde du Seigneur 2016, et se montre élancée.
De corps assez ample, le vin se montre pur et très élégant en milieu de bouche. La trame est d’une finesse superlative…Quelle beau toucher de bouche ! Grande qualité de tanins très soyeux. Une vraie émotion – le vin de la soirée assurément ! La palette aromatique tourne autour de la mûre, de la myrtille, de la violette et du réglisse.
La finale est à la fois nette – sur un fruit qui ne manque pas de fond – et aérienne grâce à une très belle fraicheur qui l’étire tout en longueur.

Note : 17,75/20 i.e. 95+/100
Red
2016 Domaine Combier Crozes-Hermitage Clos des Grives France, Rhône, Northern Rhône, Crozes-Hermitage
93 points
Nez : réduction (œuf pourri) bien présente malheureusement malgré le carafage, qui masque et prend le dessus sur les arômes fruités. Il aurait fallu attendre plus longtemps – non permis par les conditions de dégustation. On perçoit toutefois un certain équilibre au nez (propre à 2016 qui montre de la fraicheur en Rhône Nord) et on distingue donc derrière ces notes de réduction une trame aromatique assez sombre (mûre, terre), du gibier, mais aussi du poivre et des crushed stones.

Bouche : l’entrée en bouche est assez franche, avec une certaine densité de fruit (mûre).
Corps assez ample – le milieu de bouche développe une bonne structure, un certain volume et une matière intéressante. La précision aromatique se montre assez bonne autour des notes classiques de syrah (mûre, cassis, violette). Les tanins sont abondants mais d’un grain fin. Cela est bien fait, mais il me manque l’émotion et la séduction de la cuvée « Maison Rouge » 2016 de Vernay - que je viens de déguster juste avant - pour passer le niveau supérieur.
Finale épicée, sur les fruits noirs, à la longueur assez bonne avec des tanins qui se resserrent quelque peu.

Note : 16,75/20 i.e. 93/100
1 person found this helpful Comment
Red
2016 Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape France, Rhône, Southern Rhône, Châteauneuf-du-Pape
95 points
Nez : intensité aromatique normale. Il aurait mérité plus d’aération afin de s’ouvrir davantage mais les conditions de dégustation ne l’ont pas permis. Nez assez profond autour d’arômes de cassis, de framboise noire, de prune, d’olive, de réglisse mais des notes de pierre à fusil apportent cette fraicheur et cet équilibre propre aux 2016 du Rhône sud.

Bouche : l’attaque se montre ronde, riche et franche sur de la prune et de la framboise noire amère.
Corps ample, riche mais d’un grand équilibre qui apporte un fruit juteux (prune, cerise noire amère, framboise noire, épices). Le cœur de bouche affiche progressivement une belle structure tout en gardant un toucher de bouche gracieux. Tanins abondants mais d’un grain fin.
Bon « kick » en fin de bouche qui vivifie et allonge une finale qui se veut vibrante, de belle intensité aromatique sur un beau fruit (cerise, garrigue, prune, légers amers chocolatés) à la concentration profonde mais restant digeste. Une allonge superlative !

Note : 17-17,5/20 i.e. 94-95/100
3 people found this helpful Comment
Red
2009 Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape France, Rhône, Southern Rhône, Châteauneuf-du-Pape
94 points
Nez : belle intensité aromatique sur de la cerise à l’eau, cuir, jus de viande, framboise noire, prune qui commence à « virer » légèrement au pruneau, olive et pierre à fusil. Un nez doux mais équilibré – pas trop chaleureux pour ce millésime solaire.

Bouche : l’attaque est douce et fondante – mais avec une certaine fraicheur – sur de la cerise.
Corps assez ample à ample, le cœur de bouche se montre crémeux, onctueux grâce à des tanins veloutés. J’ai tout de même noté un équilibre intéressant. Palette aromatique autour de la cerise / cerise à l’eau, framboise, légère nuance de pruneau, garrigue et légère touche florale de violette.
Finale de belle allonge, à l’aromatique charmeuse sur la cerise, la mûre, une touche florale et de sucrosité, de la ronce, quelques amers.

Note : 17,25/20 i.e. 94+/100
2 people found this helpful Comment
© 2003-19 CellarTracker! LLC.

Report a Problem

Close